Top 9 des charmantes petites villes d’Italie

9 – Ostuni

Ostuni est une ville perchée à quelques minutes de la mer Adriatique.Souvent surnommée la « Ville Blanche », il est agréable de se promener, de se perdre dans son réseau de rues et son dédale de ruelles, d’escaliers et d’arches.

8 – Manarola

Manarola est célèbre pour ses maisons lumineuses et colorées creusées dans un mur de pierre impénétrable le long de la côte méditerranéenne.

7 – Menaggio

Menaggio est une destination populaire du lac de Côme, située au nord de l’Italie. C’est une destination idéale pour les explorateurs actifs qui souhaitent profiter de la beauté naturelle du pays.

6 – Bellune

Cette petite ville est perchée au-dessus de la rivière Piave, sur une étroite bande de terre, porte d’entrée sud de la magnifique chaîne de montagnes des Dolomites.

5 – Alberobello

Le village de conte de fées d’Alberobello, avec ses structures de trulli uniques, ressemble plus à une ville tirée d’un film de Disney qu’à l’Italie d’aujourd’hui.Les cottages coniques en pierre blanche sont répartis dans tout le village et sont devenus populaires au XVe siècle auprès des résidents qui espéraient éviter les impôts.

4 – Pietrapertosa

Pietrapertosa est l’une des villes les plus spectaculaires d’Italie, creusée à flanc de montagne. Il est particulièrement pittoresque avec ses nombreuses ruines antiques et son château sarrasin.

3 – Cefalù

Cefalu se trouve sur un promontoire rocheux à environ une heure de Palerme en Sicile.Si parfaite qu’elle a été le décor de nombreux films, offrant tout, des magnifiques couchers de soleil aux plages de sable fin, en passant par une belle cathédrale normande et beaucoup de soleil.

2 – Positano

Bien qu’il existe peu d’endroits le long de la côte amalfitaine qui ne puissent être considérés comme romantiques, Positano, encadrée par des eaux d’un bleu éclatant et des falaises plongeant dans la mer, est difficile à battre en matière de beauté et de romantisme.

1 – La Maddalena, Sardaigne

La Maddalena a eu une histoire plutôt violente, luttant pour se défendre en 1793 contre l’armée française et son commandant, Napoléon, et pendant la Seconde Guerre mondiale, le dictateur Benito Mussolini y fut retenu prisonnier.

Visited 7 583 times, 1 visit(s) today

Laisser un commentaire

You cannot copy content of this page